Delphine BEDEL (céramiste)

Portrait Delphine   Photo1DBPhoto2DBPhoto3DBBedel4

Tout d'abord il y a la douceur de l'humus entre les orteils, puis l'odeur de la terre humide et nourricière du potager et enfin la rencontre avec la fraîche et malléable argile.
Le volume m'ouvre de nouveaux horizons et c'est en autodidacte, combinant des expériences chez divers céramistes et dans des ateliers, que j’ai réussi à apprivoiser la matière qui m’a ainsi offert ses multiples possibilités.
Ma formation est le fruit de partages, de rencontres et d’expérimentations qui se renouvellent et se poursuivent au fil des mois.
Préférant le modelage au tournage, je laisse courir mes mains et mes émotions pour donner parole à la terre.
J'utilise de préférence une faïence blanche laissant apparaître la matière brute, sans artifices. Puis le feu donne aux sculptures sa force en y laissant ses propres traces.
Mon travail est étroitement lié à la nature et à l'énergie qui s’en dégage. Il se concrétise au travers de formes rondes, légères associant la douceur à la rudesse, mais aussi au travers de personnages solitaires ou solidaires observant le devenir de notre terre perchés sur des monticules.
Mon activité actuelle tourne autour de deux pôles:
- l'enseignement pour partager et ouvrir au plaisir de la matière

- la création.